Circuits courts et ESS

Circuits courts et économie sociale et solidaire

La définition des circuits courts correspond à une vente présentant un intermédiaire au plus. On parle de remise directe des produits du producteur au consommateur.

Le concept d'économie sociale et solidaire (ESS) désigne un ensemble d'entreprises organisées sous forme de coopératives, mutuelles, associations, ou fondations, dont le fonctionnement interne et les activités sont fondés sur un principe de solidarité et d'utilité sociale.

En détails :

 

La Glanerie

La Glanerie est une ressourcerie associative, qui récupère, trie et donne une seconde vie aux objets, la boutique est située à Toulouse, impasse de la Glacière.

Pour les dépôt volontaires, vous pouvez consulter la carte ici !

 

Emmaüs 

Emmaüs est un projet solidaire fondé par l'Abbé Pierre, basé sur le réemploi des objets. Idéal pour se meubler, ou s’habiller avec des produits d’occasion, financièrement très accessibles.

Ils sont présents à Labarthe sur Lèze, Escalquens ou Saint-Jory !

 

Les jardins partagés 

C’est un réseau de jardins collectifs et individuels de la région toulousaine.

Née de la rencontre de jardiniers et d’amateurs de nature en ville, l’association Partageons les Jardins ! anime depuis 2012 un réseau de jardins collectifs et individuels.

 

Les jardins familiaux 

Les jardins familiaux sont des havres de verdure et de fraîcheur ouverts à tous, des jardins nourriciers, des lieux de convivialité et de partage. Leur objectif est de promouvoir, créer et gérer des potagers solidaires, pour le bien-être des habitants de l'agglomération toulousaine.

A cet effet, l'association :

- met des parcelles à disposition pour la culture de potagers,

- encourage les collectivités territoriales à créer des jardins, contribue à aménager et gérer de nouveaux sites.

- fait en sorte d’ouvrir les potagers à la vie des quartiers et de la cité.

 

Les AMAP

Trouver une Associations pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne.

Le principe : vous adhérez à une association et vous achetez directement au producteur local une partie de sa production, pendant plusieurs mois. On appelle cela un « panier ». Ce panier AMAP sera composé de légumes et/ou de fruits de saison. Les producteurs des AMAP sont très souvent bio.

L’AMAP, c’est un engagement avec des avantages et des inconvénients.

Avantages : des bons produits, locaux, respectueux de l’environnement, à un tarif accessible. Et le soutien direct à un agriculteur local, sans intermédiaire. Cela permet aux agriculteurs d’avoir des ressources un peu plus stables. Quand la récolte est bonne, votre panier grossit.

Inconvénients : en général vous ne choisissez pas les variétés présentes dans le panier. C’est souvent un mélange de légumes de saison, parfois de fruits. Quand la récolte est mauvaise (heureusement c’est très rare), votre panier peut être plus léger, c’est la contrepartie de votre engagement à soutenir un agriculteur local.

Il existe aussi des AMAP qui ne sont pas listées dans le site du réseau régional. Une bonne recherche sur internet en mentionnant « AMAP + votre ville/village/quartier » devrait vous aider à identifier l’AMAP la plus proche.

 

Les circuits courts directement à la ferme

C'est intéressant pour découvrir la réalité de la vie des exploitations agricoles. Les achats directement sur place permettent souvent un échange de qualité avec l’agriculteur·rice. Les tarifs sont souvent inférieurs aux prix sur les marchés.

 

Les paniers de producteurs locaux (en bio ou non)

Sans engagement, il permet la livraison de paniers de producteurs locaux sur des points de collecte, comme par exemple dans les universités ou dans des entreprises. Certains de ces paniers sont distribués par les producteurs eux-mêmes. Mais en majorité ce sont des entreprises intermédiaires qui assument la distribution. Ce n’est donc plus une relation directe du producteur au consommateur.

Les associations de producteurs locaux, de locavores (de gens qui consomment des produits locaux) :

> Direct fermiers 31

> Erables 31

Pour les étudiants, il existe sur les campus ou dans les écoles des systèmes de paniers mis en place par des associations qui bénéficient d’un soutien financier de l’université, souvent pour promouvoir une alimentation plus équilibrée. Ce soutien financier permet aux paniers d’être moins chers que partout ailleurs.

Certaines universités ou écoles déploient des aides pour permettre aux étudiants précaires de bénéficier de produits de qualité, à moindre coût !

Les marchés de Haute-Garonne

Marchés de plein vent, couverts… toutes les semaines, trouvez des produits locaux !

Les marchés toulousains :

Le marché Cristal à Toulouse : marché de plein vent quotidien (sauf le lundi) situé sur les boulevards de Strasbourg et d’Arcole, les réseaux sociaux le qualifient de « marché le moins cher de Toulouse ».

Astuce : lorsqu’on est jeune et qu’on a un faible pouvoir d’achat, il faut être débrouillard (pas le choix !). Pour se nourrir moins cher, l’une des astuces est d’aller faire le marché à sa fermeture, au moment où les revendeurs rangent leurs étals. Certains revendeurs acceptent à ce moment-là de vendre leurs produits un peu moins cher ! Ou donnent les produits abîmés… 

La chouette, supermarché coopératif 

La Chouette Coop est un supermarché coopératif et participatif innovant, à but non lucratif, géré et gouverné par ses membres, pour ses membres : les coopérateur·rice·s. Leur participation active à la gestion du supermarché offre aux membres-coopérateur·rice·s l’accès à des produits de qualité à prix abordable prioritairement issus de l’agriculture durable et de circuits courts. Ce fonctionnement favorise l’économie locale et permet de payer les producteurs au prix juste.

Tout en redonnant du sens à la consommation, La Chouette Coop souhaite faire vivre un lieu d’échanges, de solidarité, de partage et de sensibilisation aux enjeux alimentaires actuels.

 

Le Sol Violette

Le Sol-Violette est d’abord une monnaie locale citoyenne. Elle est pilotée par les citoyens, qui décident ensemble de ce qui est fait de la monnaie. Elle interroge notre rapport à l’argent et est l’opportunité de réfléchir à la manière dont nous commerçons et dont nous échangeons. Tous les adhérents du réseau participent à sa construction et à son développement.

 

S.E.L. Cocagne

S.E.L. signifie Système d’Échange Local basé sur l'entraide. C’est un système qui permet d’échanger des savoirs, des biens et des services, en fonction des besoins, des disponibilités et des savoir-faire de chacun au sein d’un groupe local. Ce n’est pas du troc direct, c’est un système d’échanges dit multilatéral.

Cela pourrait aussi vous intéresser