Participation citoyenne

Faire entendre ses idées pour favoriser le "bien vivre ensemble" dans son quartier, sa ville, son département ou plus généralement dans la société

 

Les instances publiques de participation pour les jeunes

Dans la scolarité`

En parallèle de la scolarité ou après celle-ci

 

Les instances publiques de participation pour les jeunes

Les conseils municipaux de jeunes (CMJ)

Les CMJ permettent de représenter les intérêts des jeunes d'une commune auprès de l'équipe municipale et auprès de la population. Quelques exemples de CMJ en Haute-Garonne : Blagnac, Colomiers, Lherm, Portet-sur-Garonne, Saint-Lys, Toulouse... Ces villes sont adhérentes de l'association ANACEJ, qui les accompagne dans la construction de leur CMJ.

Le groupe miroir jeunes du Conseil départemental

C'est un lieu d'échanges destiné aux jeunes de moins de 30 ans, qui permet de proposer des innovations pour les jeunes haut-garonnais·e·s.

Le conseil régional des jeunes d'Occitanie

Il est composé de 158 apprenti·e·s, lycéen·ne·s, étudiant·e·s et travailleur·se·s qui proposent des actions concrètes en lien avec les missions de la Région (orientation, développement économique, transport, formation, agriculture...).

Les conseils citoyens : participer à l'échelle de son quartier urbain, pour tous les âges

Les conseils citoyens sont représentatifs des habitant·e·s d'un quartier en politique de la ville. Ces instances de participation permettent d'échanger entre habitant·e·s d'âges différents, et de mener des projets à l'échelle du quartier.

> Liste des conseils citoyens 2020

 

Les autres dispositifs de démocratie participative (parfois) proposés par les collectivités locales

  • les réunions de concertation permettent aux élu·e·s de recueillir l'ensemble des avis des contributeur·trice·s sur un sujet donné.
  • les panels ou jurys citoyens : c'est être associé à la discussion d'une politique ou à la prise de décision. Le jury est consulté après avoir été informé et après avoir enquêté sur la question, il produit un avis.
  • proposer des actions et voter dans des budgets participatifs : en 2020, plusieurs centaines de collectivités en France se sont saisies de ces budgets participatifs. C'est un processus de démocratie participative dans lequel des citoyen·nes peuvent affecter une partie du budget de leur collectivité territoriale, généralement à des projets d'investissement.

Si vous souhaitez en savoir davantage sur les outils de démocratie participative, rendez-vous sur le site de l'institut de la concertation et de la participation citoyenne.

 

Dans la scolarité

Dans les collèges

Dans les lycées

Dans les universités, les écoles post bac, les CROUS...

Les jeunes peuvent se porter candidat·e·s pour représenter les autres jeunes au conseil d'administration.

L'université fédérale Toulouse Midi-Pyrénées propose certaines ressources pour connaître les associations, ou pour en créer une

Les syndicats lycéens et étudiants : c'est souvent la première étape d'une vie militante. Ces syndicats sont des lieux où on apprend à débattre, à défendre des valeurs, à organiser des mobilisations, à se coordonner. Ce sont également des lieux d'innovation sociale et de solidarité. 

 

En parallèle de la scolarité ou après celle-ci

L'inscription sur les listes électorales 

Voter, c'est également un engagement citoyen !

L'inscription est automatique pour les jeunes de 18 ans (sous certaines conditions), ainsi que pour les personnes obtenant la nationalité française après 2018. Si vous vous trouvez dans une autre situation (déménagement, recouvrement de l'exercice du droit de vote, citoyen·ne européen·ne, résidant en France...), vous devez faire la démarche de vous inscrire.

Les associations ou organisations non gouvernementales (ONG)

25% des français·e·s sont bénévoles dans une association. S'engager dans une association permet d'acquérir des compétences et de se créer un réseau de connaissances. Plus d'infos dans la rubrique Vie associative de go31.fr.

Les partis et mouvements politiques

Les partis politiques sont des espaces d'engagement citoyen. Militer pour un parti politique, c'est dynamiser la vie démocratique au niveau local, national ou européen. Pour entrer dans un parti politique, il suffit de contacter la section locale de ce parti ou, à défaut, sa fédération départementale.

Les syndicats professionnels

Piliers du dialogue social, les syndicats permettent de passer de l'individuel au collectif. Ces sont des associations de personnes dont l’objectif est la défense d’intérêts professionnels communs. Il existe des syndicats de salarié·es et des syndicats de patron·nes. 

Participer à des manifestations déclarées

L'engagement citoyen repose aussi sur la possibilité de faire valoir ses droits, comme par exemple la liberté d'expression ou la liberté de manifester, garanties dans le code pénal.

Interroger ses représentants élus

Prendre part à la vie citoyenne, c'est aussi faire connaître son avis aux représentants élus. Le plus simple est de prendre rendez-vous aux permanences des élus et d'échanger de vive voix. Dans certains cas, une interpellation collective des élus est nécessaire pour faire entendre sa voix. Le site associatif vox public propose des outils méthodologiques, par exemple pour réussir sa campagne d'interpellation des responsables politiques.

Contribuer à des plateformes collaboratives

On peut citer par exemple wikipedia, qui dispose d'une importante communauté de contributeur·trices, ou la plateforme collaborative des associations open asso.

Lancer une campagne de crowdfunding ou soutenir des projets via des financements participatifs

Parce que le projet qui vous tient à coeur a parfois besoin d'un appui financier, vous pouvez utiliser ces moyens pour soutenir des initiatives porteuses de sens. On peut par exemple citer Hello Asso, le portail destiné aux associations, ou my money help qui repose sur des bénévoles.

Diffuser ses propres informations

La presse contribue à la démocratie. Créer son propre support d'information, même modeste, c'est apprendre à se forger une opinion et à l'exprimer de façon claire. Au niveau national, l'association Jets d'encre soutient les journaux de jeunes.

Les professionnels des espaces jeunes associatifs ou municipaux peuvent disposer de matériel et de compétences pour vous aider si vous avez un projet dans ce domaine. 

Le réseau des Maisons des Jeunes et de la Culture, les associations Défi Production pour les techniques audiovisuelles, Média Pitchounes pour le journalisme sportif, Média Commun, Radio Mon Pais ou Radio Com-Unik pour la technique radio, sont des ressources de grande qualité pour apprendre à écrire un article, interviewer, tourner des images ou réaliser une webradio de qualité.

 

Cela pourrait aussi vous intéresser

  • Groupe miroir un espace de co-construction avec les jeunes

    Read more
  • Vie associative

    Read more
  • Engagement à l'international

    Read more