Engagement à l'international

Engagement à l'international

Vivre loin de chez moi me tente ? Je n'ai pas peur de la nouveauté ? J'aime l'imprévu et ce qui sort de l'ordinaire ? Je veux vivre une expérience à l'étranger en réalisant une mission concrète ?

Je suis peut-être prêt·e à m'engager à l'international. Plusieurs possibilités s'offrent à moi :

Corps Européen de Solidarité

Volontariat de solidarité internationale

Le Volontariat International en administration ou en entreprise

Service civique à l'étranger

Jeunesse Solidarité Internationale (JSI) ou Ville Vie Vacances Solidarité Internationale (VVV-SI)

Chantiers de jeunes bénévoles internationaux

L'office franco-allemand pour la jeunesse OFAJ

L'office franco-québécois pour la jeunesse OFQJ

Le volontariat international de la Francophonie (VIF)

Les autres possibilités pour s'engager à l'étranger

Et autour de moi qui peut m'aider ?

 

Corps Européen de Solidarité : le nouveau nom du service volontaire européen

Le corps européen de solidarité est un dispositif destiné aux jeunes européens âgés de 18 à 30 ans. Contrairement à ce que son nom pourrait laisser penser, ce n'est pas un dispositif militaire. Financé par l'Union européenne, il propose plusieurs actions :

  • bénéficier d'une période de volontariat européen, de 2 à 12 mois, en France ou dans un autre pays européen

  • monter un projet de solidarité, ou financer son projet solidaire, d'une durée de 2 à 12 mois, en France ou ailleurs en Europe, pour un groupe d'au moins 5 jeunes

  • un volet professionnel pour obtenir un emploi (de 3 à 12 mois) ou un stage hors cursus (de 2 à 6 mois) dans des organismes mettant en place des actions de solidarité au bénéfice des communautés locales.

Le Corps européen de la solidarité offre aux jeunes désireux d’aider et d’apprendre, l'occasion de vivre une expérience positive et inspirante !

Participer au programme vous permettra, tout en étant utile aux autres, de développer des compétences que vous pourrez valoriser dans votre parcours.

Comment postuler ?

Pour participer, vous devez vous enregistrer sur le portail du Corps européen de solidarité

L'union européenne peut proposer d'autres actions destinées aux jeunes dans leur temps libre ou aux bénévoles et professionnels au contact des jeunes. C'est le volet Jeunesse du programme Erasmus +.

 

Volontariat de solidarité internationale

Le volontariat de solidarité internationale (ou VSI) permet aux personnes majeures de s'impliquer dans une mission d'intérêt général pour une durée de 1 à 6 ans, dans des pays moins favorisés.

Les missions relèvent majoritairement de la coopération au développement et de l'action humanitaire.

Les missions sont portées par des associations internationales agréées par le ministre des affaires étrangères. Le volontaire en VSI reçoit une indemnité mensuelle allant de plusieurs centaines à plusieurs milliers d'euros (montant variable selon les pays, en fonction du coût de la vie, de la nature de la mission exercée, des conditions de sécurité, etc.).

> Plus d'infos

> Trouver une mission

 

Le Volontariat International en administration ou en entreprise (VIA ou VIE)

Si vous êtes âgés de 18 à 28 ans, vous pouvez partir effectuer une mission à l'étranger dans le cadre du volontariat international. Ces missions de 6 à 24 mois s'effectuent :

  • en entreprise,
  • au sein d’une structure française, publique ou para-publique, relevant du Ministère des Affaires Etrangères et du Développement International ou du Ministère de l’Economie ,
  • dans une structure publique locale étrangère (centres de recherche et universités publiques),
  • auprès d’organisations internationales ou d’associations agréées.

Destiné principalement aux étudiants, jeunes diplômés, ou demandeurs d’emploi, le Volontariat International est une expérience unique, qui sera un atout si vous souhaitez travailler à l'international.

Le Volontariat International n'est pas du bénévolat : les volontaires reçoivent chaque mois une indemnité forfaitaire (entre 1100 et 3000 euros) qui varie suivant le pays d’affectation.

Les missions concernent une large étendue de métiers allant de l'animation à la recherche, en passant par la finance ou le tourisme.  

> En savoir plus et trouver une mission

 

Service civique à l'étranger

Le service civique (faire un lien interne vers la partie service civique) permet également de s'engager dans des missions à l'étranger. Dans la pratique, même si le service civique est accessible dès 16 ans, ces missions hors de France sont souvent réservées à des majeurs.

> Trouver une mission à l'étranger

 

Jeunesse Solidarité Internationale (JSI) ou Ville Vie Vacances Solidarité Internationale (VVV-SI)

Deux dispositifs portés par le Ministère des affaires étrangères permettent de favoriser la rencontre interculturelle entre jeunes français et jeunes d'un pays éligible à l'aide publique au développement :

  • Jeunesse Solidarité Internationale (JSI)
  • ou Ville Vie Vacances Solidarité Internationale (VVV-SI) si les jeunes habitent dans un quartier en politique de la ville.

JSI et VVV-SI concernent des groupes d'au moins 4 jeunes, âgés de 15 à 25 ans, qui vont mener un projet concret de solidarité internationale pendant au moins 15 jours.

Le projet doit être déposé par une association, et parrainé par une association membre d'un collectif de solidarité internationale.

Le fonds de coopération de la jeunesse et de l'éducation populaire (FONJEP) anime les deux dispositifs. Il a réalisé un excellent document de synthèse sur JSI et VVV-SI.

Le dépôt des projets s'effectue directement en ligne, sur le site du FONJEP.

 

Chantiers de jeunes bénévoles internationaux

Une durée courte, un chantier à mener en équipe

S'engager sur une durée courte, par exemple pendant ses vacances, c'est également possible.

Il existe des chantiers de jeunes bénévoles internationaux, qui regroupent des jeunes de différents pays pendant une durée de 10 à 21 jours, pour mener des tâches d'utilité publique : restaurer un bâtiment public, aménager un sentier de randonnée, contribuer à l'organisation du festival solidaire, etc.

Ces chantiers reposent sur un principe simple : les jeunes réalisent un chantier collectif, et sur leur temps libre ils visitent ensemble la région d'accueil et vont à la rencontre des habitants.

Les chantiers de jeunes bénévoles sont encadrés par une charte signée entre les associations organisatrices et l'Etat (Ministère en charge de la jeunesse).

Combien coûte l'inscription à un chantier ?

Les chantiers sont globalement peu chers : vous devrez assumer les frais de transport entre votre résidence et le chantier (pour un chantier en Asie, cela peut représenter une somme importante) ainsi que des frais de 200 à 300 euros en moyenne pour vivre les 2 ou 3 semaines de chantier. Ces frais dépendent du pays d'accueil et... des conditions de confort (qui sont parfois sommaires).

Et pour les mineurs ?

Si vous êtes âgé de moins de 18 ans, il vous sera plus facile de trouver des chantiers en France. Ceux-ci sont moins dépaysants, mais ils peuvent accueillir des jeunes étrangers et vous permettre de rencontrer d'autres cultures.

Le gros point positif des chantiers ?

Le fait de travailler à plusieurs sur un même chantier permet de faciliter les échanges et de rencontrer plus facilement des jeunes d'autres pays.

Comment s'inscrire ?

Pour s'inscrire il faut contacter une association organisatrice de chantiers de jeunes bénévoles internationaux.

Etudes et Chantiers, Concordia, Jeunesse et Reconstruction, Citrus, etc. Ces associations membres de cotravaux ont des salariés en Haute-Garonne ou dans un département limitrophe. N'hésitez pas à les contacter directement pour les interroger sur les chantiers qu'elles proposent.

 

L'office franco-allemand pour la jeunesse OFAJ

Partir, apprendre, se former, s'engager, l'office franco-allemand pour la jeunesse propose de nombreuses actions pour favoriser l'entente entre les jeunes de France et d'Allemagne. Par exemple ? Passer la double formation BAFA-Juleica pour animer des groupes d'enfants en France ou en Allemagne.

 

L'office franco-québécois pour la jeunesse OFQJ

L'office franco-québécois pour la jeunesse favorise les échanges entre Français, Québécois et jeunes francophones des quatre coins du monde. Les programmes de l'OFQJ permettent aux jeunes de réaliser des actions communes et de soutenir le développement de projets individuels ou collectifs.

L'OFQJ propose aussi de nombreuses missions de volontariat autour de la francophonie, au Québec, au Canada, en Amérique Latine ou aux Caraïbes.

 

Le volontariat international de la Francophonie (VIF)

Si vous êtes âgé de 21 à 34 ans, l'organisation internationale de la francophonie vous permet, durant 12 mois, de devenir volontaire international de la francophonie et de vous engager sur des missions de promotion de la francophonie. C'est aussi l'occasion de vivre une expérience de mobilité internationale et de rencontrer d'autres cultures au sein de l’espace francophone.

 

Les autres possibilités pour s'engager à l'étranger

Il existe de nombreux autres dispositifs, de volontariat notamment, qui permettent de s'engager à l'étranger :

 

Et autour de moi qui peut m'aider ?

Le CRIJ Toulouse Occitanie, centre régional d'information jeunesse, propose de nombreuses ressources et organise des évènements d'info sur la mobilité internationale.

L'avantage des évènements du CRIJ, c'est qu'ils associent des spécialistes qui viennent expliquer en direct comment s'engager concrètement à l'international.

Le CRIJ organise notamment des actions transfrontalières avec l'Espagne, comme par exemple passer un diplôme "BAFA + monitor de tiempo libre", qui permet d'animer en France et en Espagne.

D'autres associations comme Parcours le Monde Sud Ouest, ou comme les fédérations d'éducation populaire, peuvent également vous accompagner dans votre projet de mobilité internationale.

Si vous êtes étudiant, le service d'information et d'orientation de votre université ou de votre école pourra également vous renseigner sur les programmes vous permettant de vous engager à l'international.

L'univesité fédérale de Toulouse a par exemple créé une mouv'box pour aider les étudiants dans leurs projets de mobilité ou d'engagement à l'étranger.

Enfin, si vous souhaitez connaître plus précisément les possibilités qui s'offrent à vous au niveau européen, la Maison de l'Europe Toulouse Occitanie peut vous recevoir.

Cela pourrait aussi vous intéresser