Lutte contre les discriminations

Quatre yeux : un court métrage par la communauté LGBT

visuel quatre yeux

Lauréat du comité Initi'active Jeunesses d'avril 2023, ce projet présenté par Camille Gautier porte sur un un projet de court métrage de fiction, inspiré par "Les Yeux du Chat", de Moebius et Jodorowsky. Un film qui traite d'une relation entre deux êtres qui sortent des normes cis-genrées et hétéronormées. Le projet met en avant la culture LGBT en travaillant avec des acteur.ices, des technicien.nes et une compositrice faisant partie de cette communauté.

Pourquoi ce projet

Le but de ce projet est de développer un court métrage de fiction, inspiré des Yeux du Chat, de Moebius et Jodorowsky, qui unirait les élèves de l'ENSAV dans un projet hors des murs, mais aussi de construire une collaboration entre les différents acteurs du département, car il veulent tourner en Haute-Garonne pour faire rayonner ce territoire dans le domaine audiovisuel. Ils sont engagés contre la multiplicité des tournages dans la région parisienne et ils souhaitent participer au développement du monde audiovisuel dans le département.

Ils parlent dans ce projet d'une relation entre deux êtres qui sortent des normes cis-genrées et hétéronormées. Dans le développement de ce projet ils veulent promouvoir les acteurs de la culture LGBT en travaillant avec des acteur.ices, des technicien.nes et une compositrice faisant parti de cette communauté. Développer un proket qui peut s'ancrer dans des projets de festival queer et LGBT comme le Girl's Don't Cry et les différents festivals tel que Désir...Désirs.


Les objectifs

Les objectifs sont de faire un film dont ils sont tous.tes fier.es de montrer, qui représenterait la globalité du travail qu'ils peuvent fournir, mais aussi de diffuser ce film en festival, de façon à se professionnaliser dans le milieu audiovisuel, trouver des productions privées, des acteurs du secteur audiovisuel de Haute-Garonne avec qui travailler.

Ils ont la volonté de donner de la place à l'écran aux personnes invisibilisées de façon à promouvoir des dynamiques d'inclusion sociales des minorités sexisées.

Le projet sera un succès si le film arrive à créer une émulsion sociale, autour de débats lors de ses diffusions. Le film fini en tant que tel
n'est pas un succès à proprement parlé car un film à pour essence d'être vu, d'être partager, et de s'ancrer dans une dynamique sociale. 

> Suivre Camille et son projet sur son compte instagram

photo camille

 

0

Déposer un commentaire

Vous devez être connecté ou vous créer un compte pour déposer un commentaire.

Je crée mon compte

Aucun commentaire à afficher.