Santé

Initi'active

HyperSens : le bien-être en pratique

logo HyperSens

Lauréates du comité de suivi de juin 2021, Marjory Chavoudiga et ses deux coéquipières Imane et Grace ont pour projet de créer l'association "HyperSens". L'objectif est d'intervenir bénévolement auprès des étudiants en fragilité ou en détresse psychologique en leur apportant des techniques de bien être et de relaxation (avec sophrologue, etc.) via des ateliers.

Consultante en communication et conduite du changement et formatrice depuis 3 ans au sein d’une entreprise de conseil en ingénierie, Marjory est passionnée par les pratiques du bien-être et le développement personnel, la sociologie, la psychologie. Adepte de la méditation et du yoga, ces disciplines font partie de ses routines bien-être.

Après des études en gestion d’entreprise, elle décide de suivre ses convictions autour de la cause animale et de poursuivre en Master en Management du Développement Durable.

Aujourd’hui, elle est convaincue que le bien-être est important dans notre société et elle souhaiterait y contribuer en y apportant ses valeurs : Bien-être, Empathie, Bienveillance, Tolérance, Partage. Une personne qui prend soin de son bien-être est une personne épanouie et donc une personne qui prend soin du monde qui l’entoure. En décembre, elle va commencer une formation pour être praticienne en thérapie brève avec un module autour de la relation d’aide.

Imane est étudiante en double diplôme (Pharmacie / master Biologie Santé), et auto-entrepreneuse dans le monde de la communication évènementielle, elle se distingue par sa polyvalence et son multiculturalisme.

Passionnée de sciences humaines et comportementales, elle s'est très vite tournée vers l’humain en s’engageant dans le monde associatif. Ses implications lui ont permis d’y découvrir les nombreuses problématiques au sein de différents types de populations et d’en dégager une priorité commune : mettre la santé au premier plan de ses actions. Elle s'est alors engagée dans une filière médicale tout en se formant en parallèle sur les techniques du bien-être, de la gestion émotionnelle, de la programmation neuro-linguistique et autres techniques de psychothérapie. Alliant ainsi une meilleure compréhension de la santé humaine dans sa double spécificité : physique et psychologique.

Le projet Hypersens

Ayant connu un épisode d’épuisement professionnel, la création de ce projet prend tout son sens pour Marjory car il lui semble important de sensibiliser les personnes aux risques que peuvent présenter l’anxiété ou la dépression et leur conséquences : les risques psycho-sociaux, l’isolement social, le suicide … Apporter les outils nécessaires pour apprendre à détecter les signes précurseurs et être orienté pour une meilleure prise en charge. Durant ces situations d’épuisement, Marjory s'est rendu compte qu’il était difficile d’être écoutée et comprise dans cette période de doute où tout semble insurmontable. Elle a eu la chance de trouver du réconfort auprès des praticiens, thérapeutes en médecine douce. Le yoga lui a permis de se retrouver et de mieux écouter son corps là où la naturopathie lui a permis d’identifier et de gérer ses émotions en toute autonomie.

Une véritable révélation, un apaisement : la solution !

visuel relaxation

Les objectifs

Le projet HyperSens a pour objectif de sensibiliser les personnes - plus particulièrement les étudiant·e·s - aux situations d’épuisement grâce aux médecines douces, thérapie du bien-être, méthodes alternatives (la Naturopathie, Sophrologie, le Yoga, La Méditation, la Programmation Neurolinguistique,…).

L'idée est de proposer des ateliers thématiques et ludiques autour des situations que les individus peuvent vivre, de les aider à évaluer leur niveau de bien-être par des outils de mesure concrets et de leur apporter de réelles solutions pratiques. L’objectif de cette sensibilisation est de rendre autonomes les personnes sujettes à l’anxiété, donc de participer à la résolution des problèmes globaux de santé publique et de favoriser l’accessibilité aux solutions bien être.

Marjory, Imane et Grace souhaitent toucher en premier lieu les étudiant·e·s et intervenir au sein d’associations, écoles et universités. Les associations et syndicats pourront soutenir leurs actions et orienter les étudiant·e·s ne pouvant pas bénéficier d’un accompagnement psychologique du fait du manque de disponibilités.

Le projet sera localisé à Toulouse, proche des universités. Elles imaginent à long terme une structure mobile pour aller au plus proche des étudiant·e·s.

Contacts : contact@asso-hypersens.com 

> Suivez HyperSens sur Facebook

> Suivez HyperSens sur Linkedin

0

Déposer un commentaire

Vous devez être connecté ou vous créer un compte pour déposer un commentaire.

Je crée mon compte

Aucun commentaire à afficher.