banniere IAJ

Bourse

Bourse initi'active jeunesses : les lauréat·e·s du 16 mars

Publié le 17 mars 2022

Initi'active jeunesses est un dispositif d’accompagnement et de financement du Conseil départemental pour les projets des 11-29 ans en Haute-Garonne. Des comités de sélection sont régulièrement organisés pour examiner les projets et attribuer la bourse Initi'active jeunesses.

Comité du 16 mars 2022 : 17 candidats

Ce huitième comité de sélection en visioconférence, présidé par Sandrine Floureusses, Vice Présidente en charge du Dialogue citoyen, de l'Egalité et des Jeunesses, était composé de six commissions. Ces commissions ont réuni des membres provenant des Francas, de plusieurs MJC du territoire, de l'Université Fédérale de Toulouse, d'anciens lauréats de la bourse et des professionnel·le·s relevant de plusieurs Directions du Conseil Départemental. Les projets examinés étaient aussi divers les uns que les autres.

Au final, les 17 projets ont été validés avec une aide et un accompagnement propres à chaque proposition des jeunes. Découvrez les lauréat·e·s de ce huitième comité de sélection:

  • Journal d’une écocitoyenne : un projet de voyage à Barcelone pour contribuer au nettoyage des plages, et découvrir la culture, le mode de vie des habitants, leurs manières de penser sur la question environnementale tout au long de son voyage, l'utilisation des éco-gestes avec une culture écoresponsable (déplacement, alimentation). Avec pour objectif, via des expo et mini conférences au retour, de montrer aux autres jeunes que c'est possible de s'engager concrètement pour défendre l'environnement, par Sarah Degand, 17ans.

  • Trans Alpina : projet de voyage à deux sur tout le massif alpin à pied (8 pays) pendant plus de trois mois pour aller à la rencontre des bergers des différents pays. En tirer un reportage, et des interviews qui serviront de matière pour dresser un portrait du pastoralisme en 2022, par un duo représenté par Juliette Polle, 22 ans.

  • Gastronomix : à travers la pratique de la cuisine, les marchés, le partage de traditions culinaires, etc., l’association Erasmus Student Network à Toulouse souhaite favoriser l’intégration des étudiants étrangers. Le projet comporte à la fois des visites de marchés urbains ou de villages, et la numérisation de données relatives à la restauration sur un site internet dédié. Il peut intéresser un public allant au-delà du cadre étudiant, par un collectif de bénévoles représenté par François Rodriguez, 23 ans.

  • Sortie familiale à la luge et goûter pour tous : organisation d'une sortie à la luge (ou à défaut à la montagne) pour ses ami·e·s et leur famille qui n’ont jamais l’occasion de partir de Toulouse avec l’aide de son club de boxe et de ses proches, par Hannah Riff, 12 ans.

  • Mange bien, vis bien : un projet de sensibilisation des jeunes à la nutrition, à travers un après-midi convivial de cuisine collective. Avec deux jeunes étudiantes en diététique, l'idée est d'organiser et de mener un atelier cuisine visant à prouver que bien manger, c’est accessible à tout le monde, et cela peut aussi être économique, par Yasmine Ouinas, 18 ans.

  • Fouss'en folie : création d'un évènement local estival au Fousseret. Organisation d'une journée intergénérationnelle en deux parties : le matin pour les 0-10 ans avec différentes activités (des jeux d’eau, sac de course …) et l’après-midi « la ruée des fadas » en groupe pour les 9-99 ans. Organisation également d’un marché avec des producteurs ou artisans locaux, et d’autres activités, par une équipe représentée par Sindy Waelkens, 16 ans.

  • Air Drop Bright : créer des spectacles qui plaisent d'abord aux jeunes mais également au reste de la population. Répondre à la forte demande de spectacle/divertissement sur la culture pop asiatique. Se produire dans les villes mais aussi dans les zones rurales où il y a peu d’activités culturelles notamment pour les jeunes. Proposer des initiations de danse/chant asiatique K-Pop et J-Pop (musiques asiatiques venant de la Corée du Sud et du Japon) au sein des écoles dans le cadre des activités périscolaires, par un duo représenté par Coralie Hernandez, 21 ans.

  • Red Tale, premier album d’Aïs Vega : l’objectif principal est de créer, mixer, masteriser, enregistrer, et surtout partager un premier album musical ; et également de créer des liens et de jouer gracieusement pour une association aidant des personnes atteintes d’autisme telle que Café Autisme à Toulouse. Une réflexion est en cours pour adapter les modalités d’organisation du concert à ce public qui a des besoins particuliers. D’autres actions seront éventuellement menées, grâce notamment à l’accompagnement de la MJC Roguet, par Joël Massari, 22 ans.

  • Win’as : la jeune association Win’as souhaite inscrire ses actions dans la durée. Le projet de plusieurs concerts qu’elle présente actuellement s’étale sur 12 à 18 mois, et est destiné à deux grands types de publics : les personnes âgées qui résident en EHPAD ou en maison de retraite d’une part, et d’autre part les habitants des quartiers où il n’y a pas de musique, et notamment les plus jeunes. A travers la musique, l'association veut donner de la joie de vivre, améliorer l’offre artistique et culturelle de la ville ou du village où elle se produira, échanger avec les personnes âgées et avec les jeunes, et inciter les jeunes à monter sur scène, par une équipe représentée par Houria Laamimi, 23 ans.

  • Antes et Madzes, le son des jeunes, pour les jeunes : conception, diffusion et distribution d’un second EP, accompagné de la sortie de plusieurs clips et de la menée d’actions culturelles. Promouvoir la culture HIP-HOP et ses bien-faits, permettre aux jeunes et à un public empêché de l’appréhender et de comprendre ses techniques et ses pratiques musicales. Rendre la culture et ses moyens d’expressions accessibles à tous, notamment aux jeunes, à travers des rencontres et des ateliers de pratique réguliers, en zone rurale, périurbaine et urbaine, en lien avec des associations, des lieux de diffusion, et un service jeunesse (Roquettes), par un duo représenté par Sylvain Antes, 27 ans.

  • Le royaume coquille : reprendre l’écriture, le tournage, le montage, la narration et la post production d’un documentaire portant sur l’enfance placée. Inspiré de l’histoire familiale de Nathanaël, une première version de ce documentaire avait été tournée, mais était restée inaboutie. Il souhaite la reprendre et l’achever, puis aller montrer son film dans des cinémas associatifs, et l’utiliser comme support à la discussion, par exemple en partenariat avec l’ADEPAPE, pour montrer qu’on peut porter un autre regard que la victimisation sur le parcours des enfants placés, par Nathanaël Tisseyre, 28 ans.

  • Lenso, au service des assos : mettre bénévolement ses compétences de photographe au service d’associations caritatives, sociales ou sportives, en allant photographier, chaque weekend pendant un an, les évènements de ces associations. Contribuer à la promotion et à la valorisation des bénévoles, ainsi qu’à une meilleure communication de ces associations sur les actions qu’elles mènent, par Vivien Cassan, 23 ans.

  • Développement atelier skate Muret : permettre bénévolement la pratique hebdomadaire d’un sport en plein essor : le skate. Renforcer l’accessibilité au plus grand nombre (âge, genre). Changer les représentations sociales associées aux skateurs, et l’image d’une discipline marginale et marginalisée. Contribuer aussi à changer les représentations liées à la jeunesse par l’investissement bénévole très régulier de Yolan et Nicolas dans ce projet ; acquérir du matériel permettant une pratique ludique et sécurisée des publics, par une équipe représenté par Yolan Carissoni, 21 ans.

  • La course des Enfoiros : un projet d'organisastion d'une manifestation sportive ouverte à toutes et tous, dans Toulouse le 14 mai 2022. Deux parcours de 5 et 10km seront proposés au départ du site de l’Oncopole. Ils organiseront ensuite un concert gratuit de deux heures sur place avec leur groupe des Enfoiros (musiciens, chanteurs et techniciens). Les bénéfices seront entièrement reversés aux Restos du Coeur de Haute Garonne, par une équipe représentée par Camille Margout, 22 ans.

  • Association Méïssa : mener des actions concrètes de défense des droits des femmes, visant à favoriser leur émancipation et leur confiance en elles, et à lutter contre le sexisme quotidien. L’association envisage plusieurs projets pour l’année 2022 ainsi que de courtes vidéos sur les réseaux sociaux. Groupe de parole, atelier de self-défense, atelier body-painting pour l’acceptation de soi, création d’affiches… Un premier clip a déjà été réalisé début 2022, pour promouvoir la liberté et la fierté d’être femme, quel que soit son âge, sa couleur, ou ses mensurations. Il sortira dans en mars 2022. Un nouveau clip vidéo est en projet, associant également des hommes cette fois, par une équipe représentée par Manon Sabatier Sudre, 20 ans.

  • Bouge ta santé : une initiative portée en collectif par c’est un grand forum de prévention et d’animation qui s’étale sur 4 semaines, de mi-mars à mi-avril, sur les 3 campus et le PREFMS (mardi UT1, mercredi UT2J, jeudi UT3, vendredi PREFMS). Chaque semaine, un thème différent sera abordé : la nutrition, le sport, les addictions et la santé mentale, la sexualité. Des animations complémentaires seront organisées en dehors des forums : une soirée d’inauguration le 14 mars, un tournoi sportif et culturel avec une épreuve par semaine, une tombola et une soirée de clôture sont également prévus pour rendre l’événement encore plus attractif pour les étudiants, par Océane Ranjeva, 23 ans.

  • Parlement des étudiants, section toulousaine : le projet de cette association récente est de sensibiliser les jeunes à la vie politique et démocratique de notre République. A travers des simulations parlementaires, des rencontres avec des personnalités politiques de tout premier plan au niveau local ou national, ou un voyage de découverte des institutions françaises, le but est d’insuffler un renouveau de confiance dans la vie publique et une envie d’engagement chez les jeunes, par une équipe représentée par Liza Guezenec, 20 ans.

La bourse Initi'active Jeunesses

Initi'active Jeunesses s’inscrit dans l’Ambition Jeunesses du  Conseil départemental, qui consiste à agir avec et pour les 11-29 ans. . En savoir plus sur l’Ambition jeunesses

> Vous souhaitez candidater à la bourse Initi'active Jeunesses, plus d'infos ici.