banniere iaj

Bourse

Bourse IAJ : les lauréat·e·s du 29 mai

Publié le 29 mai 2024

Retour sur le dernier comité qui a examiné les projets et attribué la bourse Initi'active Jeunesses. Initi'active Jeunesses est un dispositif d’accompagnement et de financement du Conseil départemental de la Haute-Garonne pour les projets d'utilité sociale portés par des jeunes de 11 à 29 ans.

Comité du 29 mai 2024 : 15 candidat·e·s

Ce 20éme comité de sélection était composé de 5 commissions qui ont réuni des conseillères départementales, des membres provenant du CROUS, de l'Université Fédérale de Toulouse, de plusieurs services jeunesse intercommunaux du territoire, de MJC et d'associations locales de jeunesses et étudiantes, des jeunes stagiaires ou apprenti·e·s, des ancien.ne.s lauréat.e.s de la bourse, des jeunes du Conseil départemental des Jeunesses, en service civique et des professionnel·le·s relevant de plusieurs Directions du Conseil Départemental. Les projets examinés étaient autour des thématiques de la culture, du développement durable, de la mixité, de l'égalité des chances et de l'audiovisuel. 

Au final, les 15 projets ont été validés avec une aide et un accompagnement propre à chaque proposition des jeunes. Découvrez les nouveaux lauréat·e·s :

  • A tous mes rêves d’enfant : les souvenirs en spectacle : un projet d’une pièce de théâtre en solo sur l’histoire d’une jeune adulte qui se réveille dans sa chambre d’enfant. Dedans, il y a ses journaux intimes, poupées, dessins… mais surtout ses rêves d’enfant. L’idée est de proposer son spectacle auprès des écoles de sa commune à Plaisance du Touch, par Camille Winter, 28 ans.
  • Soleil : lumière sur les moments de vie d’un couple : un court métrage exclusivement féminin autour d’un drame social, mettant en scène une femme et une personne non-binaire en couple depuis deux ans, qui interroge les moments de transition que l’on rencontre au cours de la vie, et leur place dans une relation amoureuse, par Lila Steinbach, 22 ans, et 3 coéquipiéres.
  • La mémoire intranquille : secret de famille : un documentaire qui traite de la mémoire familiale qui ne s’est pas transmise. De la découverte que sa grand-mère avait échappé aux rafles de la Shoah, à sa cache dans un petit village à 40km de Toulouse. Une recherche sur ce  pan de vie de famille oublié, qui n’a pas été partagé avec sa petite-fille. Partenariat souhaité avec le Musée départemental de la Résistance et de la Déportation, par Violette Gleizer, 24 ans, et un coéquipier.
  • Sport'iz : animer le quartier : amener de la convivialité et de la rencontre dans les quartiers Nord de Toulouse, par le biais de leur asso Jeunesses Quartiers Nord. L'idée est de proposer 2 journées d'animations (tournois de City, barbecue, stands famille) aux Izards et à Lalande. En partenariat avec l'Association Izards Attitude, par Nora Hassaini, 22 ans, et 3 coéquipiers.
  • Ciclette : un voyage à vélo à travers l'Europe : motivé par le désir de parler d’environnement et d'agriculture, 4 jeunes vont voyager 4 mois, dans 10 pays, sur 5 700 km et 60 000 m de dénivelé positif. L'aventure débutera en août 2024 au départ de la place du Capitole, traversant les Alpes suisses, les terres grecques, l'Italie du sud et visitera une dizaine d'exploitations agricoles. Ils produiront ensuite un documentaire retraçant leur parcours et leurs rencontres, par Lucie Chatelain, 21 ans, et 3 coéquipier.e.s.
  • Pirates Crew : handicap et pilotage : l'asso haut-garonnaise Pirates Crew regroupe des passionnés de sport automobile qui souhaitent s’engager dans des actions sociales. Le projet est d'organiser une journée en septembre, sur un circuit du sud-ouest, pour offrir à des enfants, dont plusieurs en situation de handicap, des expériences inoubliables et uniques à bord de voitures de sport. L’asso envisage ensuite de reproduire cet évènement sur d’autres circuits, par Rémi Lainé, 24 ans, et 2 coéquipier.e.s.
  • Roue libre : 7 musiciens pour une tournée à vélo gonflée ! Pour promouvoir la mobilité douce et sensibiliser le public aux enjeux environnementaux, l'équipe a imaginé une série de concerts itinérants, où les artistes se déplacent exclusivement à vélo pour se rendre d'un lieu à l'autre. Du 13 au 24 septembre 2024 ils relieront Toulouse à Castelnaudary le long du Canal du Midi, en passant par les quartiers populaires de Toulouse et les villages ruraux de Haute-Garonne, par Mélanie Platel, 25 ans, et 6 coéquipier.e.s.
  • Ateliers de création musicale : les étapes pour créer un tube : un projet d'organisation de 6 ateliers de création musicale à destination des collégiens de Haute-Garonne, dans la continuité de son parcours dans le Hip-Hop, où la transmission fait partie intégrante de la culture. L'idée est de faire découvrir aux élèves un logiciel professionnel, de composer une instrumentale, d'écrire un texte et l'enregistrer, via son association "Toulouse est en feu", par Lucas Sourrouil, 27 ans.
  • Ekla : pour la création d’un tiers-lieux culturel éco-responsable et inclusif : organisation d’une journée d’animations et de rencontres culturelles en vue de la création d’un tiers lieu, le 20 juillet au Musée des Abattoirs. Professionnels et grand public se retrouveront lors d’une série d'ateliers interactifs et créatifs, de tables rondes et des conférences, entre les stands de créateurs locaux, et performances artistiques, par Léa Georges, 28 ans, et 2 coéquipier.e.s.
  • Le monde vous appartient : sensibiliser par le théâtre : jouer une pièce de théâtre pour sensibiliser les collégien.es et lycéen.nes aux discriminations envers les personnes LGBT+ et au consentement. Accompagné d'une intervention menée par un formateur en éducation populaire spécialisé dans les questions de genre, la pièce permet aussi de proposer et d'apporter de nouvelles représentations pour briser l'isolement, par Mathilde Tua, 28 ans.
  • Jour de pêche : une comédie dramatique sur l’amitié : tourné sur les bords de la rivière Ariège en Haute-Garonne, ce court métrage casse les codes du "buddy movie" (ou le film de potes) et questionne l’amitié entre hommes. L'équipe souhaite susciter le débat sur l'éducation des jeunes garçons en présentant leur film dans les collèges, par Paul Charreyron, 28 ans, et 2 coéquipier.e.s.
  • La Goupille : festival féministe des savoir-faire techniques : du 9 au 13 octobre 2024, le festival proposera des ateliers pratiques et des cercles de parole en mixité choisie (sans hommes cis.), des projections et des débats, pour déconstruire et interpeller sur la répartition genrée des savoir-faire et des métiers techniques, mais aussi transmettre ces savoir-faire aux femmes et minorités de genre, par Lisa Calvo Castano, 24 ans, et 6 coéquipieres.
  • Diaki’Day : le sport comme lien social : organiser la 2ème édition d'une journée sportive pour créer du lien entre les jeunes mineurs isolés et les différentes générations du quartier du Mirail. Conviviale et familiale, la journée sera clôturée par un barbecue et une rencontre avec Bafodé Diakité, parrain de l’évènement, joueur professionnel à Lille issu du quartier, par Anis Hassane, 23 ans et 2 coéquipiers.
  • Hydroteam 31 : pour une démarche d'éducation aux énergies nouvelles : un projet qui part d'une victoire au championnat de France de course de voitures radiocommandées à hydrogène. En lien avec la conception d'une nouvelle voiture plus performante et moins énergivore, ils souhaitent mener des actions auprès des jeunes pour sensibiliser à l’importance de développer les énergies nouvelles, par Maxime Pomarede Albagnac, 17 ans, et 3 coéquipiers.
  • La voie des émotions : apprivoiser les réactions affectives de l'enfance : un projet de création d'ateliers ludiques et éducatifs pour aider les enfants dans la gestion et l’appréhension de leurs émotions dans les écoles de Toulouse puis de la Haute-Garonne. L’asso "La Voie des Émotions" a pour but de faire évoluer les connaissances sur le développement des fonctions cognitives dans le domaine des neurosciences. Elle sera le 28 juin à la Turbine pour participer au Neuroday afin de développer son réseau et pour mettre en place une étude de neurosciences, par Julie Desmarchelier, 22 ans, et une coéquipiere.

La bourse Initi'active Jeunesses

Initi'active Jeunesses s’inscrit dans l’Ambition Jeunesses du  Conseil départemental, qui consiste à agir avec et pour les 11-29 ans en Haute-Garonne. En savoir plus sur l’Ambition jeunesses.

> Vous souhaitez candidater à la bourse Initi'active Jeunesses, plus d'infos ici.

visuel bourse iaj mai